racine de vétiver ou khamaré

La racine de vétiver ou khamaré : bienfaits, vertus et utilisation

Qu’est-ce que la racine de vétiver ? Originaire d’Asie et d’Inde en particulier, le vétiver est une plante aux multiples usages et aux nombreuses vertus. Il est naturalisé dans de nombreuses régions subtropicales dont l’Afrique, le sud des États-Unis, Haïti ou l’île de la Réunion. La tige de khamaré, très couramment utilisée sous ce nom en Afrique pour ses vertus thérapeutiques, n’est autre que la racine du vétiver. 

Présentation de la tige de khamaré

Beaucoup connaissent le vétiver pour son usage en parfumerie. Son essence est particulièrement appréciée par les grandes maisons de parfumerie pour son odeur boisée. 

Le vétiver, une plante endémique des zones tropicales

Le vétiver, originaire d’Asie, et plus particulièrement d’Inde, a été naturalisé dans les zones subtropicales de nombreux autres continents notamment pour l’exploitation de son essence aromatique. 

Aujourd’hui, on le trouve sur tout le continent africain, entre autres en Afrique centrale, en Afrique de l’est et même en Afrique du Nord. Il est aussi présent aux États-Unis, à Haïti ou encore sur l’île de la Réunion.

Le vétiver – ou Chrysopogon zizanioides – est une plante herbacée vivace formant à sa base une touffe compacte et dressée qui peut atteindre 1,5 m de diamètre et de hauteur. Aussi connue sous le nom de Chrysopogon nigritanus, cette plante forme des touffes vertes denses composées de longues feuilles. 

Racine de vétiver

Une plante très résistante

La plante a une grande résistance au gel, au feu et à la pression de pâturage grâce à ces chaumes denses, rigides et compacts. Les longues feuilles, fines et raides, peuvent atteindre 1,5 m de long et 1 cm de large. 

La fleur déploie ses grappes de 15 à 30 cm de long avec des ramifications de 25 à 50 mm composées de petits épis de couleur pourpre à brun disposés par paires et qui présentent trois étamines.

Les racines en forme de couronne peuvent résister à un courant d’eau profond. La plante peut survivre pendant deux mois immergée dans l’eau. 

Contrairement aux autres graminées dont le système racinaire est en forme de tapis qui se propage à l’horizontale, celui du vétiver est très structuré et puissant. Il peut pousser jusqu’à 3/4 mètres de profondeur dans le sol et ce, dès la première année de croissance. 

Le vétiver n’a pas de rhizomes ou de stolons (comme les fraisiers) pour assurer sa propagation. Cette espèce n’est donc pas envahissante. 

Elle est particulièrement résistante à la sécheresse et permet d’assurer la protection des sols contre l’érosion. Cette résistance au ravinement est l’un de ces emplois principaux in vivo. En cas de dépôt de sédiments, de nouvelles racines naissent à partir des nœuds enfouis dans le sol.

Après la récolte des racines, celles-ci sèchent au soleil. Elles sont ensuite tressées pour leur conservation. 

L’huile essentielle de vétiver

Une huile essentielle aromatique est extraite de la racine du vétiver par distillation à la vapeur. Le distillat ainsi obtenu a une odeur puissante et persistante particulièrement adaptée à une utilisation en savonnerie ou en parfumerie. 

Cette huile est connue dans le milieu professionnel des parfumeurs sous le nom de « faux patchouli ». Elle s’utilise comme note de fond pour de nombreux parfums. Son usage permet également d’éloigner les insectes des vêtements de fourrure ou en laine.

Il faut noter que la racine du vétiver est connue sous différents noms : 

  • Khamaré ; 
  • Gongoli ;
  • Khaméré ;
  • Sodhoré ;
  • Cepp ;
  • etc.

Dans la suite de cet article, nous évoquerons les différents usages de cette plante vivace aux nombreuses vertus. Nous nous arrêterons plus particulièrement sur l’usage thérapeutique des racines du vétiver ou khamaré en Afrique. 

Huile racine de vétiver

L’utilisation de la racine de vétiver en parfumerie 

L’essence épaisse et résineuse produite après la distillation de la racine de vétiver est utilisée en parfumerie et appartient à la famille olfactive des boisés. 

Son odeur délicate et complexe a des accents aromatiques verts, boisés, terreux et quelquefois légèrement fumés. 

Le vétiver est généralement utilisé dans les parfums destinés aux hommes mais on en trouve cependant dans quelques parfums féminins. 

Après la Seconde Guerre mondiale, Carven a commercialisé son parfum Vétiver décliné en deux versions, pour hommes et pour femmes. 

En 1959, Guerlain a créé propre mouture du parfum pour hommes “Vétiver” dont le nom était directement inspiré par celui de la plante.

Les Éditions de parfum Frédéric Malle ont commercialisé en 2002 « Vétiver extraordinaire », un parfum créé par Dominique Ropion. Il utilise un procédé d’extraction moderne basé sur le fractionnement par distillation moléculaire. Cette méthode permet d’utiliser le distillat à des concentrations plus élevées en limitant les notes de tête (première impression souvent volatile lorsque l’on sent un parfum).

Trois variétés de racines de vétiver sont utilisées en parfumerie : 

  • Le vétiver Bourbon (très apprécié) ;
  • Le vétiver de Java (odeur plus fumée) ;
  • Ainsi que le vétiver Haïti.

L’usage de la racine du vétiver ou khamaré

La racine de vétiver ou la tige de khamaré est utilisée en Afrique et notamment au Sénégal de façon coutumière.

On donne traditionnellement à la jeune mariée après son mariage qui la consomme en infusion ou mélangée avec une bouillie à base de riz. Selon la tradition, le « magno compé » – qui peut se traduire par la « chambre nuptiale » – est offert à la jeune mariée par les autres femmes Soninké. 

Cette racine, aussi appelée gongoli dans ces contrées, présente de nombreuses vertus qui sont bénéfiques aux femmes.

Les bienfaits du gongoli 

À l’image de la rose de Jéricho, la racine de vétiver possède de nombreuses vertus pour les femmes à tous les moments de la vie. 

Parmi ses bienfaits, la racine de vétiver : 

  • Améliore le transit intestinal et la digestion ;
  • Atténue les syndromes prémenstruels douloureux ;
  • Possède des propriétés désinfectantes ; 
  • Prévient les infections urinaires et vaginales
  • Protège la flore vaginale et prévient les émanations fortes ; 
  • Permet d’apaiser les douleurs, notamment après les accouchements ;
  • Contribue à resserrer et raffermir les muscles du vagin ; 
  • Agit comme un cicatrisant naturel en cas de légères blessures internes ; 
  • Lutte naturellement contre la sécheresse vaginale et améliore les secrétions ;
  • Facilite l’écoulement périodique du fluide biologique chez les femmes (sang, sécrétions vaginales et cellules endométriales de la paroi utérine) ; 
  • Lutte contre les pertes blanches et contre les démangeaisons ; 
  • Réduit les coliques du nourrisson en cas d’allaitement ;
  • Améliore la fertilité de la femme (en complément d’une cure de pollen de palmier et de miel d’euphorbe). 

La tige de khamaré a donc de nombreuses vertus pour celle qui la consomme quotidiennement. À titre subsidiaire, le gongoli serait un aphrodisiaque naturel.

Les utilisations de la racine de vétiver 

La tige de khamaré se trouve principalement sous deux formes, en racine ou en poudre. Il existe donc plusieurs modes de consommation et d’utilisation selon le type de conditionnement choisi. 

L’utilisation en infusion contre les infections urinaires et pour améliorer la fertilité

Pour l’utilisation en infusion, la présentation de la racine de vétiver sous forme de racine est la mieux adaptée. 

Afin de réaliser l’infusion, il suffit de déposer 3 ou 4 tiges de khamaré d’environ 20 cm dans une grande casserole ou une marmite. Ensuite, il convient de les couvrir avec 1,5 l d’eau froide puis de faire bouillir le tout pendant 10/15 minutes.

Après refroidissement, il est possible de conditionner cette infusion en bouteilles. Les racines peuvent être réutilisées jusqu’à cinq fois pour réaliser une infusion sans perdre leurs qualités.

Cette décoction peut être consommée tiède à raison d’une tasse deux à trois fois par jour contre l’infection urinaire. Pour améliorer la fertilité, une cure de 3 mois au même dosage est recommandée. 

L’infusion froide pour la toilette intime 

L’infusion froide peut être utilisée pour la toilette intime, notamment contre la sécheresse vaginale et les problèmes intimes évoqués précédemment. 

L’utilisation régulière du khamaré permet d’améliorer ses bénéfices et les résultats. 

L’utilisation comme parfum d’ambiance

La racine de vétiver peut être utilisée comme de l’encens pour diffuser une odeur agréable dans l’espace de la maison. Il est également possible de la déposer dans les armoires afin de parfumer agréablement les vêtements. 

D’autres boissons à base de racine de vétiver 

Une infusion peut être réalisée avec la tige de gongoli couplée avec le gowé. Cette graine possède elle aussi de nombreuses vertus purificatrices.

Voici une recette pour fabriquer une décoction à utiliser contre les problèmes de transit intestinal et de règles douloureuses.

Liste des ingrédients :

  • Quelques graines de gowé ;
  • Racines de vétiver.

Recette de la décoction :

  • Laver les tiges de khamaré et les graines de gowé ;
  • Mettre les graines de gowé dans 1,5 l d’eau et porter le tout à ébullition ;
  • Baisser le feu et laisser mijoter pendant 20 minutes ;
  • Ajouter 3 à 4 tiges hors du feu ;
  • Laisser infuser et mettre en bouteilles en conservant les ingrédients dans le liquide ;
  • Conserver la bouteille au frais.

Selon la coutume, cette infusion aurait également des vertus aphrodisiaques.

Autres usages de la racine de vétiver

Le vétiver a d’autres usages que ceux que nous avons évoqués ci-dessus. En Inde et au Nigeria, les agriculteurs le plantent pour délimiter leurs parcelles mais également pour empêcher l’érosion des sols. Cette plante est utilisée depuis plusieurs années dans ce cadre. 

En effet, les haies de vétiver ont plusieurs vertus pour l’agriculture. Elles permettent :

  • de conserver l’humidité des sols, 
  • de stabiliser les remblais et les digues, 
  • d’empêcher la pollution des ressources naturelles,
  • de réhabiliter les terrains en friche.

Le vétiver est peu cher, il résiste à la plupart des maladies. Contrairement à une croyance ancienne, il peut se planter dans un sol peu humide.

L’ensemble de ces vertus pour l’agriculture est à l’origine de la création du réseau « le système Vétiver ». Celui-ci a pour but d’informer et d’aider les agriculteurs, les ONG et les gouvernements d’Afrique, d’Amérique latine et d’Asie afin de promouvoir la plantation de haies de vétiver.

Le chaume et la paille obtenus grâce à la coupe et au séchage à l’air libre du vétiver peuvent servir d’aliment peu cher pour le bétail. Ses racines, outre les propriétés médicinales évoquées précédemment, sont également utilisées pour le traitement de certaines maladies de peau.

En plus d’éloigner les insectes des vêtements en laine et des fourrures, un fagot réalisé avec quelques tiges de khamaré est efficace pour éloigner les mites grâce à ses vertus insecticides.

Les précautions d’usage et la conservation des racines de vétiver

La tige de khamaré n’est pas contre-indiquée pour les personnes présentant un terrain allergique. Elle ne présente aucun risque connu pour la santé. Néanmoins, nous recommandons de tester les effets de ce complément alimentaire sur vous pendant quelques jours avant un usage quotidien. Ceci afin de vérifier que vous n’êtes pas sujet à une réaction indésirable.

Comme pour n’importe quel autre complément alimentaire, en cas de doute ou d’effets secondaires, il est recommandé d’arrêter son utilisation et de consulter un médecin. De même, il est préférable de demander conseil à son médecin traitant en cas d’utilisation prolongée de ce produit.

Les racines de vétiver peuvent se conserver dans une boîte hermétique. Après utilisation, il convient de sécher les tiges sur un papier absorbant puis de les conditionner dans une boîte.

Pour conclure sur cette plante « miracle »

Le vétiver est une plante dont les vertus aussi nombreuses que puissantes en font un produit incontournable de la pharmacopée alternative. Les adeptes des traitements naturels à base de plantes pourront utiliser ses vertus médicinales pour traiter de nombreuses infections bénignes.

La racine en infusion est particulièrement bien adaptée et recommandée aux femmes pour de multiples raisons en partie liées aux vertus purificatrices et antiseptiques de cette plante.

Sans oublier son utilité pour l’agriculture biologique dans les pays pauvres où son faible prix, sa facilité de mise en œuvre et d’entretien, ses grandes qualités pour la valorisation des terres et sa capacité à fournir du fourrage peu cher pour le bétail en font une plante incontournable pour le développement agricole de ces régions.

Ainsi, la racine de vétiver ou la tige de khamaré est un véritable « couteau suisse » de l’agriculture et de la pharmacopée naturelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Panier